Efficacité energétique et transition energétique

Décarbonisation

La décarbonisation désigne l’ensemble des mesures et techniques mises au point pour réduire la teneur en carbone de l’énergie, et en particulier sa teneur en CO2. Le développement de ces technologies décarbonisées est un élément essentiel de la stratégie d’ENGIE : pour assurer la continuité de l’approvisionnement des consommateurs en énergie propre, le Groupe diversifie en permanence son parc de production en intégrant des sources d’énergies renouvelables telles que l’éolien, le solaire et la biomasse.

Décentralisation

La décentralisation de la production d’électricité consiste à privilégier un grand nombre de petits groupes de production à proximité des consommateurs finaux, plutôt que des centrales de grande capacité sur un seul site. Ce concept de rapprochement des communautés locales, des clients et des consommateurs change radicalement les systèmes énergétiques. L’une des caractéristiques qui ressort du développement des technologies de production d’énergie renouvelable est la miniaturisation qui rend la décentralisation possible et souhaitable.

Numérisation

La numérisation de l’énergie rendue possible par la convergence des technologies numériques et énergétiques donne à chacun la possibilité de gérer sa propre consommation d’énergie au moyen de compteurs intelligents, par exemple.

Dioxyde de carbone

C’est le principal gaz à effet de serre présent dans l’atmosphère terrestre. Produite par des processus naturels, elle peut également être libérée par la combustion complète du carbone contenu dans les combustibles fossiles.

Éfficacité energetique et prime energie CEE

L’efficacité énergétique consiste à consommer plus efficacement, de sorte que nous utilisons moins d’énergie pour obtenir un niveau de service similaire. Vous pouvez, par exemple, minimiser la quantité d’énergie que vous utilisez pour le chauffage en améliorant l’installation de votre maison. Etre plus économe en énergie, c’est aussi utiliser les nouvelles technologies pour mieux gérer sa consommation d’énergie. Il existe une formation réputée dans les Économies énergie (cliquez sur le lien). La programmation à distance de la chaudière permet, par exemple, d’éviter d’avoir à chauffer continuellement les maisons. Il existe même des primes énergétique CEE, voici le principe:

Gaz à effet de serre

Gaz atmosphérique qui contribue à retenir la chaleur du soleil dans l’atmosphère terrestre. L’industrie, l’automobile, le chauffage et l’agriculture produisent tous des gaz, et certains de ces gaz ont pour effet d’augmenter l’effet de serre. L’augmentation considérable des gaz à effet de serre résultant de l’activité humaine est l’une des causes du réchauffement climatique et de ses conséquences pour notre écosystème.

GES

L’abréviation de gaz à effet de serre.

Mix energetique

Le bouquet énergétique désigne l’ensemble des différentes sources d’énergie utilisées pour répondre aux besoins de consommation d’énergie d’une région donnée et leurs proportions relatives. ENGIE s’est engagée à investir dans la diversification de son bouquet énergétique afin de répondre efficacement à un éventail très diversifié de besoins locaux, tout en réduisant l’impact global de l’activité humaine sur l’environnement.

Mobilité verte

La mobilité verte fait référence à la combinaison de solutions technologiques comme les véhicules électriques et les changements dans nos habitudes de mobilité personnelle qui, ensemble, contribuent à réduire la quantité d’énergie utilisée pour le transport des personnes et des marchandises, et donc à réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Pauvreté energetique

La pauvreté énergétique décrit la situation des individus ou des groupes de personnes qui ont un accès insuffisant et/ou irrégulier aux sources d’énergie nécessaires pour satisfaire leurs besoins essentiels de base, que ce soit à la maison ou dans leur milieu de vie au sens large.

Sécurité de l’approvisionnement

La garantie d’avoir accès à la quantité et à la qualité d’énergie souhaitée dans des conditions économiques données.

« Smart grids » ou « réseaux électriques intelligents ».

Les réseaux intelligents sont des réseaux de distribution d’énergie intelligents gérés automatiquement et en temps réel pour une gestion plus efficace de l’énergie en termes de consommation et de production. En tant que puissants outils de gestion, les réseaux intelligents permettent de produire et de consommer de l’électricité de manière beaucoup plus intelligente, et donc de contribuer utilement à la transition énergétique.

Saviez-vous que ?

60% des foyers européens seront équipés de compteurs intelligents d’ici 2019. Source : Boston Consulting Group

Économies d’énergie

Économiser l’énergie, c’est éviter le gaspillage, mais c’est aussi changer nos habitudes, par exemple en utilisant les transports en commun et/ou les véhicules alimentés au gaz ou à l’électricité.

Stockage d’énergie

Le stockage d’énergie désigne le stockage d’une quantité donnée d’énergie dans un endroit particulier en vue d’une utilisation ultérieure. L’un des deux objectifs du stockage de l’énergie est de limiter les pertes. L’autre est d’utiliser l’énergie emmagasinée pour s’adapter plus efficacement à la demande, surtout en période de faible production. Des solutions d’économie d’énergie sont également essentielles pour compenser la nature intermittente des énergies renouvelables.

Laisser un commentaire